Maggie Rawlins Helps Ukrainian Refugees in Poland

Published by
SI Swim

By Alisandra Puliti The SI Swimsuit model once again brings her nursing skills to those in need. Maggie Rawlins has taken flight and landed in Poland to help refugees from the Ukraine. The 2021 Sports Illustrated Swimsuit rookie is a registered nurse, who also assisted in New York City during the height of COVID. “It was a no-brainer,” she told the New York Post of stepping back in her scrubs during that time. “I’ve been a nurse for six years, so it’s always been a part of my story. I didn’t know what I was getting into, but it was cool to see people from all over the country coming together. … Continue reading “Maggie Rawlins Helps Ukrainian Refugees in Poland”

Laserfiche reconnu comme le choix des clients de Gartner® Peer Insights™ pour les plateformes de services de contenu de 2022

LONG BEACH, Californie1er avril 2022/PRNewswire/ — Laserfiche — le principal fournisseur de logiciels à la demande (SaaS) offrant des solutions de gestion intelligente du contenu et d’automatisation des processus opérationnels, a été désigné Choix des clients » dans le rapport 2022 Gartner Peer Insights ‘Voice of the Customer’: Content Services Platforms. iSelon Gartner, « Gartner Peer Insights est une plateforme gratuite d’évaluations et de critiques par les pairs conçue pour les décideurs dans les secteurs des logiciels et des services d’entreprise. Les évaluations sont soumises à un processus strict de validation et de modération afin de garantir leur authenticité. »

Laserfiche is the leading SaaS provider of intelligent content management and business process automation.

« Les clients sont au cœur de tout ce que nous faisons chez Laserfiche et leur passion pour trouver des moyens innovants d’utiliser nos produits est une source d’inspiration », a déclaré Thomas Phelps IV, vice-président principal de la stratégie d’entreprise et directeur du service informatique de Laserfiche. « Nous sommes honorés d’avoir été reconnus par nos clients sur Gartner Peer Insights pour les capacités de nos produits, notre expérience en matière de vente et d’assistance, et notre expérience de déploiement – ce qui nous a permis remporter le titre de Choix des clients pendant trois années consécutives. »

Gartner définit les plateformes de services de contenu (PCS) comme des plateformes intégrées qui fournissent des services axés sur le contenu, des référentiels, des API, des solutions et des outils de traitement commercial pour soutenir les activités et la transformation numériques. Laserfiche continue à faire évoluer ses offres au-delà des capacités traditionnelles de gestion du contenu d’entreprise, en s’appuyant sur les points forts de Laserfiche en matière d’automatisation des processus métier centrés sur le contenu, de formulaires électroniques, d’analyse des tableaux de bord, de gestion des documents et de piste d’audit. Il s’agit notamment de Laserfiche API, de l’intégration de Microsoft Teams, de Laserfiche Vault, de Workflow Bots, de Smart Invoice Capture et de Direct Share.

Cette année, la société a introduit le marché Laserfiche Solution Marketplace, qui s’ajoute à une collection de plus de 100 modèles de solutions assortis d’outils téléchargeables pour le déploiement rapide de solutions automatisées. Ce marché permet aux clients d’accélérer l’innovation et la transformation de leur entreprise grâce à des solutions spécifiques au secteur, à des processus commerciaux de base tels que l’intégration des nouveaux employés, ainsi qu’à des modèles qui aident les utilisateurs à automatiser les processus liés à la COVID-19.

Dans le rapport intitulé Voice of the Customer : Content Services Platforms, Laserfiche a obtenu la meilleure note moyenne globale (4,5 sur 5) parmi les fournisseurs inclus au 31 janvier 2022, sur la base de 86 évaluation. Laserfiche est également le Choix des clients dans les catégories Moyennes entreprises et Amérique du Nord, et la Meilleure performance dans la catégorie Asie/Pacifique.

« MPI adopte les outils d’innovation qui nous permettent d’offrir la meilleure expérience possible à nos participants et à nos employés », a déclaré Joel Manfredo, directeur du service informatique chez Motion Picture Industry Pension & Health Plans (MPI). « Laserfiche est un partenaire visionnaire dont la plateforme robuste et l’approche centrée sur le client sont en phase avec nos plans technologiques stratégiques tout en inspirant des initiatives innovantes pour faire avancer notre transformation numérique. »

Pour en savoir plus sur la façon dont les clients ont évalué Laserfiche, téléchargez une copie gratuite du rapport 2022 Gartner Peer Insights ‘Voice of the Customer’: Content Services Platforms  ici .

À propos de Gartner Peer Insights

Gartner Peer Insights est une plateforme en ligne d’évaluations et de critiques de logiciels et de services informatiques, rédigées et lues par des professionnels de l’informatique et des décideurs technologiques. L’objectif est d’aider les responsables informatiques à prendre des décisions d’achat plus avisées et d’aider les fournisseurs de technologies à améliorer leurs produits en recevant des commentaires objectifs et impartiaux de leurs clients. Gartner Peer Insights comprend plus de 350 000 évaluations vérifiées dans plus de 340 marchés. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site  www.gartner.com/reviews/home .

Avis de non-responsabilité de Gartner

La mention Choix des clients de Gartner Peer Insights exprime les opinions subjectives des évaluations, des notations et des données de l’utilisateur final individuel appliquées à une méthodologie documentée ; elle ne représente pas les opinions de Gartner ou de ses affiliés ni leur cautionnement.

Gartner, Gartner Peer Insights ‘Voice of the Customer’: Content Services Platforms, Peer Contributors, 29 mars 2022

Gartner® et Peer Insights™ sont des marques commerciales de Gartner, Inc. et/ou de ses affiliés. Tous droits réservés. Le contenu de Gartner Peer Insights est constitué d’opinions d’utilisateurs finaux individuels basées sur leurs propres expériences et ne doit pas être interprété comme une déclaration de fait et ne représente pas les opinions de Gartner ou de ses affiliés. Gartner ne cautionne aucun fournisseur, produit ou service décrit dans ce contenu et n’offre aucune garantie, explicite ou implicite, quant à l’exactitude ou l’exhaustivité de ce contenu, y compris toute garantie de qualité marchande ou d’adéquation à un usage particulier.

À propos de Laserfiche

Laserfiche est le principal fournisseur SaaS de gestion intelligente de contenu et d’automatisation des processus commerciaux. Grâce à des flux de travail performants, des formulaires électroniques, une gestion des documents et des analyses, la plateforme Laserfiche® accélère la manière dont les affaires sont menées, permettant aux dirigeants de se concentrer sur la croissance de l’entreprise.

Laserfiche est une société pionnière en matière de gestion du contenu des entreprises dans un environnement sans papier. Aujourd’hui, son approche de développement axée sur le cloud intègre les innovations en matière d’apprentissage machine et d’IA, afin de permettre aux entreprises de plus de 80 pays de passer au numérique. Des clients de tous les secteurs d’activité – notamment les administrations publiques, l’éducation, les services financiers, la santé et l’industrie manufacturière – utilisent Laserfiche pour stimuler la productivité, faire évoluer leur entreprise et offrir des expériences client digital-first.

Basés dans différents bureaux aux quatre coins du globe, les employés de Laserfiche s’engagent à respecter la vision de l’entreprise, qui consiste à donner aux clients les moyens d’agir et à inciter les gens à revoir la manière dont la technologie peut transformer leurs vies.

Pour communiquer avec Laserfiche :

Blog Laserfiche  |  Twitter  |  LinkedIn  |  Facebook

À propos de MPI

Les  Motion Picture Industry Pension & Health Plans (“MPI”)  désignent des fonds fiduciaires Taft-Hartley créés par des conventions collectives entre de nombreux syndicats et employeurs de l’industrie de la production cinématographique. MPI est régi par un conseil d’administration de 32 membres et fournit des prestations de santé et de retraite à plus de 100 000 personnes travaillant dans l’industrie du divertissement.

Logo –  https://mma.prnewswire.com/media/701026/Laserfiche_Spark_Logo.jpg

 

Nouvelle entrée dans le Guinness® des records : le plus grand hôtel à insectes au monde

Certificat de record mondial dans la catégorie Hôtel à insectes

Highland Titles – Détenteurs du record mondial

DUROR, Écosse, 01 avr. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) — Le lundi 28 mars 2022, la société de conservation Highland Titles a remporté un nouveau GUINNESS WORLD RECORD® : celui du plus grand hôtel à insectes du monde. Highland Titles est donc « Officially Amazing!® » (Officiellement incroyable).

Une photo accompagnant ce communiqué de presse est disponible sur http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/c6d0e716-dbd2-4737-934d-660fac898b70/fr

La structure de 199,9 mètres cubes, qui abrite déjà toute une variété d’espèces, se situe sur la réserve naturelle des Highland Titles à Duror, dans les Highlands écossais. Elle vient battre le précédent record mondial de 89,37 mètres cubes, détenu par l’Association Polonaise des Développeurs, de Varsovie (Pologne).

L’hôtel à insectes qui a remporté le record du monde est constitué d’épinette de sitka abattue issue de la réserve naturelle, de briques de maçonnerie, de tiges de bambou, de copeaux de bois, d’écorce de forêt, de graines de fleurs sauvages, de tuyaux d’argile et de filets pour fraisiers.

Une photo accompagnant ce communiqué de presse est disponible sur http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/8f7ca5a3-5c5c-4d71-a475-daceb2ca6aff/fr

Record mondial dans la catégorie Hôtel à insectes

L’hôtel à insectes détenteur du record mondial fait 199,9 mètres cubes

« Cette initiative de tous les records porte avant tout un message environnemental », a déclaré Douglas Wilson, PDG de Highland Titles. « Nous avons acheté en 2006 ce terrain qui appartenait à une exploitation forestière commerciale peu performante, spécialisée dans une espèce non autochtone : l’épinette de Sitka.

« Comme un peu partout ailleurs dans les Highlands, celle-ci a été indûment plantée à la fin des années 80 sans véritable réflexion ni prise en compte de la biodiversité. L’utilisation de ces mêmes arbres pour quelque chose qui met la nature en avant symbolise que le monde a changé, et nous espérons que nos efforts en inspireront d’autres. Nous serions ravis que notre record soit battu à l’avenir ! »

Stewart Borland, le gestionnaire de réserve naturelle, et son équipe constituée au total de 7 personnes, ont participé à la construction, qui a débuté en septembre 2021 et s’est achevée au début du mois de mars 2022. En plus du message environnemental que diffuse un tel projet, M. Borland espère qu’il encouragera les gens à venir le visiter :

« En 2019, nous avons accueilli plus de 10 000 visiteurs du monde entier dans la réserve naturelle. Ce nombre a véritablement chuté avec la pandémie. Nous espérons donc que cette initiative, en plus de la nouvelle piste très prisée des cyclistes, encouragera les gens à visiter le site maintenant que l’on peut à nouveau voyager. Plus nous recevons de visiteurs, plus les gens peuvent voir le travail que nous accomplissons. »

À propos de Highland Titles

Highland Titles a vu le jour en 2006, avec une mission de préservation de l’Écosse, mètre carré par mètre carré. Ce projet de conservation, qui comprend désormais 5 réserves naturelles et plus de 320 hectares de nature écossaise, est financé par la vente de parcelles terrains au format cadeau, proposées sous forme de souvenirs.

Les propriétaires de parcelles « souvenirs » des Highland Titles sont invités à s’habiller comme les Lords et les Ladies de Glencoe™. Plus de 300 000 parcelles de terre ont été vendues à ce jour.

La réserve naturelle de Highland Titles, près de Glencoe, est une attraction touristique officielle 4 étoiles et l’une des réserves naturelles les plus populaires du pays selon Trip Advisor.

Ressources

Pour tout complément d’information sur le plus grand hôtel à insectes au monde, rendez-vous ici

Pour plus de photos ou de contenu vidéo, contactez support@highlandtitles.com, en indiquant votre adresse e-mail, votre nom et votre numéro de téléphone.

Contact

Douglas Wilson, PDG
douglas@highlandtitles.com

 

Novo recorde mundial do Guinness® – maior hotel para insetos do mundo

Certificado de recorde mundial de hotel para insetos

Highland Titles – detentores do recorde mundial

DUROR, Escócia, April 01, 2022 (GLOBE NEWSWIRE) — Na segunda-feira, 28 de março de 2022, a empresa de conservação Highland Titles alcançou um novo GUINNESS WORLD RECORD® para o maior hotel para insetos do mundo, o que significa que a Highland Titles é “Officially Amazing!”®

Uma fotografia que acompanha este anúncio está disponível em http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/c6d0e716-dbd2-4737-934d-660fac898b70/pt

A estrutura com 199,9 metros cúbicos situa-se na Reserva Natural da Highland Titles em Duror, nas Terras Altas Escocesas, e já alberga uma diversidade de espécies. Vem quebrar o recorde mundial anterior de 89,37 metros cúbicos, que era detido pela Associação Polaca de Construtores Imobiliários, em Varsóvia, na Polónia.

O hotel para insetos que quebra o recorde mundial foi feito com madeira das coníferas do género Picea sitchencis abatidas da reserva natural, tijolos, canas de bambu, aparas de madeira, cascas de árvores da floresta, sementes de flores selvagens, tubos de barro e rede protetora para morangos.

Uma fotografia que acompanha este anúncio está disponível em http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/8f7ca5a3-5c5c-4d71-a475-daceb2ca6aff/pt

Recorde mundial de hotel para insetos

O recorde mundial de hotel para insetos é de 199,9 metros cúbicos

“Esta iniciativa que nos fez bater o recorde tem a ver com a mensagem ambiental”, afirma Douglas Wilson, CEO da Highland Titles. “Comprámos esta propriedade em 2006, quando era uma plantação florestal de coníferas do género Picea sitchencis com baixo rendimento comercial.

“À semelhança de grande parte das Terras Altas, foram plantadas incorretamente no final da década de 1980 sem dar grande atenção ou consideração à biodiversidade. Utilizar estas mesmas árvores para algo que coloca a natureza em primeiro lugar simboliza que o mundo mudou e esperamos que os nossos esforços inspirem outras pessoas. Ficaríamos muito contentes se alguém bater o nosso recorde no futuro!”

Stewart Borland, gestor da reserva natural, fez parte de uma equipa de 7 elementos que estiveram envolvidos na sua construção, iniciada em setembro de 2021 e concluída no início de março de 2022. Para além da mensagem ambiental, o Sr. Borland espera que incentive as pessoas a visitarem a reserva:

“Em 2019, tivemos mais de 10 000 visitantes na reserva natural oriundos de todo o mundo. A pandemia fez de facto mossa no nosso número de visitantes, pelo que esperamos que isto – juntamente com a nova pista que os ciclistas adoram – venha incentivar as pessoas a visitarem-nos agora que as viagens estão a recomeçar. Quantos mais visitantes tivermos, mais pessoas poderão ver o trabalho que estamos a fazer.”

Sobre a Highland Titles

A Highland Titles foi criada em 2006 com uma missão de conservar a Escócia, um metro quadrado de cada vez. O projeto de conservação – que agora engloba 5 reservas naturais e mais de 3 milhões de metros quadrados de natureza selvagem na Escócia – é financiado pela venda de pequeníssimas parcelas de terreno como presentes.

Os proprietários das parcelas de terreno recebidas como presente da comunidade da Highland Titles são convidados a intitularem-se como Senhores e Senhoras de Glencoe™. Até à data, foram vendidas 300 000 parcelas de terreno.

A Reserva Natural de Highland Titles perto de Glencoe é uma atração turística oficial de 4* e, segundo o Trip Advisor, é uma das reservas naturais mais populares do país.

Recursos

Para obter mais informações sobre o maior hotel para insetos do mundo, aceda aqui

Para obter mais conteúdo de fotografia ou vídeo, envie um e-mail para support@highlandtitles.com com o seu endereço de e-mail, nome e número de telefone

Contacto

Douglas Wilson, CEO
douglas@highlandtitles.com

LAGRIDE démarre avec la livraison de 1 000 véhicules GAC MOTOR à Lagos

Le gouvernement de l’État de Lagos a lancé un service de taxi électronique avec 1 000 véhicules GAC MOTOR flambant neufs

GUANGZHOU, Chine1er avril 2022/PRNewswire/ — Une livraison de 1 000 véhicules GAC MOTOR au gouvernement de l’État de Lagos a donné le coup d’envoi de « LAGRIDE », le tout nouveau programme de taxi de transport de personnes de l’État. Cette initiative offrira aux résidents une option de mobilité plus sûre et plus confortable.

Parmi les invités de marque de la cérémonie d’inauguration figuraient Babajide Sanwo-Olu, gouverneur de l’État de Lagos, Cui Jianchun, ambassadeur de Chine au Nigeria, Jin Mingyu, consul général adjoint de Chine à Lagos, et Diana Chan, présidente de CIG Motor.

Un effort de deux ans couronné de succès

LAGRIDE vise à fournir un moyen de transport fiable à un prix abordable. Les plans ont débuté en novembre 2019 lorsque le gouverneur Sanwo-Olu s’est rendu dans la province de Guangdong, siège de GAC MOTOR.

La qualité éprouvée, l’habitacle spacieux et la technologie intelligente du SUV GS3 et de la berline GA4 devraient améliorer la qualité et la sécurité sur les routes de Lagos.

Deux ans après la conception initiale du projet, 1 000 véhicules GAC ont quitté Qingdao, en Chine, en octobre 2021 et sont arrivés à Lagos quatre mois plus tard. La flotte bleue et blanche a traversé le Third Mainland Bridge du Nigeria lors de l’un des plus grands road-shows du pays.

LAGRIDE est une opportunité clé pour renforcer la réputation de la marque GAC MOTOR au Nigeria en ayant un impact local positif. Sur le plan technologique, GAC MOTOR contribue au développement du secteur des transports au Nigeria. Sur le plan économique, le programme encourage l’achat de véhicules et favorise l’emploi, contribuant ainsi à la croissance économique globale.

Yu Jun, membre du comité exécutif et directeur de l’unité commerciale internationale du groupe GAC et président de GAC MOTOR International, a déclaré que LAGRIDE était une priorité absolue pour le groupe GAC et qu’elle était fortement soutenue par les gouvernements de Guangdong et de Lagos. Le lancement réussi du projet a eu lieu après avoir surmonté deux années de pandémie récurrente, de pénurie de puces et de retards d’expédition. Malgré des circonstances défavorables, GAC MOTOR a conservé son esprit artisanal, apportant des services de transport de qualité au Nigeria. La marque est désormais un moteur important du développement du secteur local du hélage électronique.

L’engagement envers l’esprit de l’artisanat

GAC MOTOR maintient une forte présence au Nigeria. En 2021, GAC MOTOR a remporté le prestigieux prix de l’« Entreprise automobile de l’année » du pays. Après des années de culture, le marché nigérian a reconnu GAC MOTOR comme représentant de l’artisanat chinois. GAC MOTOR continue de défendre l’esprit de l’artisanat et la recherche de la qualité, dans le but de créer une vie de mobilité agréable pour les utilisateurs du monde entier.

Photo –  https://mma.prnewswire.com/media/1777861/1.jpg 

Les produits Hisense « Made in South Africa » font leur entrée sur le marché européen

CAPE TOWN, Afrique du Sud, 1er avril 2022/PRNewswire/ — Hisense, fournisseur de téléviseurs et d’appareils électroménagers hautes performances, a livré avec succès au Royaume-Uni son premier lot de réfrigérateurs combinés fabriqués en Afrique du Sud. Il s’agit là de la première exportation par Hisense de produits fabriqués en Afrique du Sud vers le marché européen, réaffirmant la transformation actuelle de l’usine en un centre de production mondial.

L’usine Hisense en Afrique du Sud a été établie en 2013 en tant que base de fabrication régionale pour les marchés locaux et d’exportation. Depuis sa création, l’usine n’a cessé d’améliorer ses capacités technologiques et d’augmenter sa capacité de production de téléviseurs et de réfrigérateurs. L’exportation des réfrigérateurs « Made in South Africa » de Hisense vers l’Europe témoigne à la fois de l’envergure des améliorations apportées et de la qualité exceptionnelle des produits fabriqués dans la région.

Respect des normes de qualité mondiales grâce à des produits de haute qualité

Tous les produits électroménagers entrant au Royaume-Uni doivent être conformes aux normes britanniques d’évaluation de la conformité (UKCA). L’usine Hisense en Afrique du Sud répond à ces exigences strictes grâce à une planification minutieuse de la pré-production qui tient compte des différents matériaux, processus et exigences techniques pour le marché d’exportation. Une fois en production, l’usine met en œuvre les processus de contrôle de qualité les plus strictes pour garantir les normes du produit, comprenant des contrôles quotidiens de performances et de sécurité, des inspections de routine et des tests mensuels de consommation d’énergie et de capacité de congélation.

En outre, 18 autres modèles de réfrigérateurs Hisense sont également fabriqués ici en Afrique du Sud. L’usine Hisense est capable de produire des réfrigérateurs de la série Side By Side avec la meilleure technique de fabrication.

Soutien à l’économie sud-africaine

L’usine Hisense en Afrique du Sud favorise le développement durable de la fabrication régionale en générant des opportunités d’emploi local. Hisense a embauché plus de 1 000 employés locaux et, grâce à ses activités, a créé indirectement plus de 5 000 emplois dans la communauté.

Au-delà de l’emploi local, Hisense favorise les talents de demain grâce à ses programmes de développement de premier plan. En 2019, Hisense a contribué à former environ 1 000 jeunes chômeurs issus de zones rurales. L’entreprise a également construit la base de formation Hisense South Africa Technology Research and Development, qui a formé près de 1 400 apprentis à ce jour.

À l’avenir, Hisense continuera d’améliorer la qualité et l’efficacité de la production de son usine en Afrique du Sud. Ce faisant, la société créera davantage d’opportunités d’emploi local et mettra en valeur la qualité des produits « Made in Africa » sur la scène mondiale.

Photo –  https://mma.prnewswire.com/media/1777796/Hisense.jpg

Shincheonji Church to Unveil New Seminar Following Its Revelation and Parables Series

NEW YORK, April 1, 2022 /PRNewswire/ — From March 31st to June 27th, Shincheonji, Church of Jesus, the Temple of the Tabernacle of the Testimony, will unveil its intermediate curriculum through a new seminar. The series titled, “The Testimony on the Revelation of the Old and New Testaments by Chapter,” will be available on YouTube. Content will be provided through the Zion Christian Mission Center, the free Bible education center of Shincheonji Church.

Chairman Lee Man-hee's special lecture on March 31st

The seminar will begin with a special lecture by Chairman Lee Man-Hee on March 31st. After Chairman Lee’s explanation of the purpose of the intermediate curriculum, 24 lessons taught by the heads of the Shincheonji branch churches will be released.

“After the Revelation seminar and the introductory curriculum, (the instructors) will testify the intermediate curriculum,” Chairman Lee said. “They are the people who have written the Old and New Testaments – even Revelation – in their hearts and minds to become walking Bibles. Please keep a record. Anything you think is wrong, ask questions, and make comments at any time.”

The online seminar will focus on core chapters within the Bible and cover the following topics:

  • God’s covenant, Abraham and Revelation
  • The kingdom of heaven created according to the heavenly and spiritual realm
  • The order of the betrayal of the chosen people, destruction, and salvation
  • The sealed books and revelations of the Old and New Testaments
  • The outcome of those who kept the covenant and of those who did not

The latest series follows previous YouTube seminars explaining the Book of Revelation and a 24-part series on the parables of the secrets of heaven. So far, YouTube views for the seminar on the parables of Jesus have exceeded 15 million.

In total, 2,000 pastors have signed MOUs with Shincheonji Church and applied for educational materials. More than 100 pastors, evangelists and seminarians in Korea have registered for the standard Bible curriculum offered by Shincheonji Church.

“As Shincheonji Church of Jesus is growing rapidly, even pastors can apply for educational materials and request for lecturers to be sent,” a church official said. “The reason we are able to spread the best word of mankind is because God is with us. I hope this will be a time people can check – through the word of Revelation that God promised and fulfilled – the secrets of the Bible that have never (been) known.”

Contact: revelation@scjamericas.com

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1778544/Shincheonji_Church_Chair.jpg

Adagio Therapeutics annonce que l’ADG20 (adintrevimab) est le premier anticorps monoclonal à répondre aux critères d’évaluation primaires ayant une importance statistique dans l’ensemble de la prophylaxie pré et post-exposition et du traitement pour la COVID-19, et prévoit de demander une autorisation d’utilisation d’urgence aux États-Unis

Le risque de COVID-19 symptomatique a été réduit de 71 % par rapport au placebo dans la prophylaxie pré-exposition et de 75 % par rapport au placebo dans la prophylaxie post-exposition

Le risque d’hospitalisation ou de décès chez les participants atteints de COVID-19 légère à modérée a été réduit de 66 % par rapport au placebo dans la population d’analyse d’efficacité primaire, et de 77 % par rapport au placebo chez les participants ayant reçu un traitement dans les trois jours suivant l’apparition des symptômes

Résultats financiers pour l’ensemble de l’exercice et du quatrième trimestre 2021 ; 591 millions de dollars en liquidités et investissements devraient être suffisants pour financer les activités jusqu’au second semestre 2024

WALTHAM, Massachusetts, 31 mars 2022 (GLOBE NEWSWIRE) — Adagio Therapeutics, Inc. (Nasdaq : ADGI), une société biopharmaceutique de stade clinique axée sur la découverte, le développement et la commercialisation de solutions à base d’anticorps pour les maladies infectieuses, a indiqué que les principaux critères d’évaluation ont été atteints avec une signification statistique pour les trois indications dans les essais cliniques mondiaux de Phase 2/3 en cours de la Société évaluant son médicament expérimental adintrevimab (ADG20) en tant que prophylaxie pré-et post-exposition (EVADE) et traitement (STAMP) pour la COVID-19. EVADE et STAMP ont été principalement menés pendant une période où les variants pré-Omicron du SARS-CoV-2 étaient dominants. Suite à l’émergence du variant Omicron, dans une analyse exploratoire prédéfinie dans un sous-ensemble de la cohorte pré-exposition, une réduction cliniquement significative des cas de COVID-19 symptomatiques a été observée avec l’adintrevimab par rapport au placebo. À travers les deux essais, une seule administration intramusculaire (IM) de l’adintrevimab à la dose de 300 mg avait un profil d’innocuité similaire à celui du placebo. Sur la base de ces données, Adagio prévoit d’interagir avec la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis et de soumettre une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) au cours du deuxième trimestre 2022 pour l’adintrevimab à la fois pour la prévention et le traitement de la COVID-19.

En outre, Adagio a fourni une mise à jour sur son étude de Phase 1 en cours qui évalue l’adintrevimab à des doses plus élevées et sur les activités de recherche liées à la restructuration de l’adintrevimab et à l’identification de nouveaux anticorps pour traiter potentiellement la COVID-19 et d’autres virus.

« La COVID-19 continue de poser des défis importants à l’échelle mondiale, car la perte d’immunité associée à l’émergence de variants résistants a conduit à des vagues continues de maladies. Nous pensons qu’une suite d’options, couvrant la prophylaxie et le traitement, est nécessaire pour traiter efficacement ce virus alors qu’il continue d’évoluer, et ces données nous donnent confiance dans le rôle potentiel que l’adintrevimab peut jouer dans les arsenaux des médecins », a déclaré David Hering, MBA, directeur général et président-directeur général par intérim d’Adagio. « Sur la base des données d’EVADE et de STAMP, y compris les impacts observés dans les analyses préliminaires des participants enrôlés après l’émergence du variant Omicron, notre équipe entame des discussions avec la FDA et prépare une soumission EUA pour l’adintrevimab. Avec plus d’un million de doses d’adintrevimab sécurisées pour 2022 et une position financière solide qui devrait nous mener jusqu’au second semestre 2024, nous sommes optimistes quant à la voie à suivre et à l’impact que l’adintrevimab pourrait avoir pour de nombreuses personnes à travers le monde, en particulier celles à haut risque avec des co-morbidités, qui continuent d’avoir besoin d’options. »

Michael Ison, M.D., M.S., professeur de médecine dans la Division des maladies infectieuses, et de chirurgie dans la Division des transplantations d’organes de l’École de médecine Feinberg de l’Université North Western, a ajouté : « Les données irréfutables générées sur l’adintrevimab dans les deux essais cliniques d’Adagio représentent une étape importante dans la lutte contre la poursuite de la pandémie de COVID-19. Je suis particulièrement encouragé par l’effet de traitement constant observé dans les trois contextes cliniques et les sous-populations de patients, ainsi que par le profil d’innocuité favorable, avec seulement une dose unique et une administration IM pratique pour tous les patients. La réduction des risques dans le cadre de la prophylaxie post-exposition quel que soit le statut sérologique se traduit par une utilisation dans le monde réel lorsque les cliniciens ne connaissent peut-être pas le statut vaccinal ou infectieux antérieur de leurs patients. Dans l’essai STAMP, l’adintrevimab a montré une prévention des hospitalisations et des décès face au variant ” à risque le plus élevé ” (Delta) à ce jour. »

Données préliminaires d’EVADE
EVADE est un essai clinique mondial, multicentrique, en double aveugle et contrôlé par placebo de Phase 2/3 évaluant l’adintrevimab à la dose IM de 300 mg dans deux cohortes indépendantes pour la prévention de la COVID-19. L’étude comprend une cohorte de prophylaxie pré-exposition (PrEP) et une cohorte de prophylaxie post-exposition (PPE). La population étudiée est composée d’adultes et d’adolescents exposés à l’infection par le SARS-CoV-2 en raison de l’exposition récente signalée ou dont les circonstances les ont exposés à un risque accru de contracter l’infection par le SARS-CoV-2 et de développer une COVID-19 symptomatique.

Dans l’analyse d’efficacité primaire de la cohorte PrEP, l’adintrevimab a été associé à une incidence plus faible de la COVID-19 symptomatique par rapport au placebo jusqu’au troisième mois ou à l’émergence d’Omicron, selon l’éventualité qui vient en premier lieu (12/730, 1,6 % vs 40/703, 5,7 %, respectivement). La différence de risque normalisée était de -4,0 % (95 % CI –6,0, -2,1 ; p < 0,0001), démontrant une réduction du risque relatif de 71 % en faveur de l’adintrevimab jusqu’à trois mois. Il y a eu cinq (0,7 %) hospitalisations liées à la COVID-19 dans le groupe placebo par rapport à aucune hospitalisation dans le groupe adintrevimab. Dans une analyse exploratoire prédéfinie de la cohorte PrEP, qui comprenait 402 participants (196 et 206 dans les groupes de l’adintrevimab et du placebo, respectivement) suite à l’émergence d’Omicron (BA.1), une réduction cliniquement significative des cas de COVID-19 symptomatique a été observée avec l’adintrevimab, par rapport au placebo. L’adintrevimab a été associé à une réduction relative des risques de 59 % et de 47 % avec une durée médiane de suivi de 56 et 77 jours, respectivement (valeur nominale p < 0,05).

Dans l’analyse d’efficacité primaire de la cohorte PEP, l’adintrevimab a atteint une importance statistique et a été associé à une incidence plus faible de la COVID-19 symptomatique jusqu’au jour 28 par rapport au placebo (3/173, 1,7 % contre 12/175, 6,9 % respectivement). La différence de risque normalisée était de -4,9 % (95 % CI : -8,8, -1,0 ; p=0,0135), démontrant une réduction du risque relatif de 75 % en faveur de l’adintrevimab pendant 28 jours. Il y a eu deux (1,1 %) hospitalisations liées à la COVID-19 dans le groupe placebo par rapport à aucune hospitalisation dans le groupe adintrevimab.

Dans les cohortes EVADE, sur 1 239 participants traités par adintrevimab avec une plage médiane de suivi de 140 jours pour la cohorte PrEP et de 126 jours pour la cohorte PPE au 2 mars 2022, date limite de collecte des données, le profil d’innocuité était similaire à celui du placebo. L’incidence des effets indésirables (AE), y compris les effets indésirables graves (SAE), était similaire entre les groupes adintrevimab et placebo. Aucun SAE lié aux médicaments, décès compris, n’a été signalé. Les effets indésirables les plus fréquemment signalés étaient des réactions sur le site d’injection, dont la majorité étaient de gravité légère ou modérée et se produisaient avec une fréquence similaire dans les deux groupes.

Données préliminaires de STAMP
STAMP est un essai clinique mondial, multicentrique, en double aveugle et contrôlé par placebo de Phase 2/3 évaluant l’adintrevimab à la dose IM de 300 mg chez les patients atteints d’une forme légère à modérée de COVID-19 présentant un risque élevé de progression de la maladie. L’adintrevimab a été associé à une incidence plus faible statistiquement significative d’hospitalisation liée à la COVID-19 ou de décès toutes causes confondues jusqu’au jour 29 par rapport au placebo (8/169, 4,7 % vs 23/167, 13,8 %), avec une différence de risque normalisée de -8,6 % (95 % CI : -14,65, -2,57 ; p=0,0052), démontrant une réduction du risque relatif de 66 % en faveur de l’adintrevimab. Il y a eu un décès (0,6 %) dans le groupe adintrevimab, contre six (3,6 %) dans le groupe placebo jusqu’au jour 29. Chez les patients traités dans les trois jours suivant l’apparition des symptômes (adintrevimab n=91, placebo n=85), l’adintrevimab a réduit de 77 % le risque d’hospitalisation ou de décès dus à la COVID-19 par rapport au placebo. STAMP a enrôlé 63 participants (29 dans le groupe adintrevimab et 34 dans le groupe placebo) présentant une infection par la COVID-19 avec le variant Omicron du SARS-CoV-2. Il y a eu deux événements d’hospitalisation liée à la COVID-19 et aucun décès jusqu’au jour 29 parmi les patients atteints du variant Omicron, et les deux événements d’hospitalisation se sont produits dans le groupe placebo.

Dans STAMP, sur 192 participants traités par adintrevimab avec un suivi médian de 73 jours dans le groupe adintrevimab au 2 février 2022, date limite de collecte des données, l’incidence des AE, y compris les SAE, était plus faible dans le groupe adintrevimab. Aucun SAE lié aux médicaments, décès compris, n’a été signalé. Les effets indésirables les plus fréquemment signalés étaient les réactions sur le site d’injection, qui étaient toutes de gravité légère ou modérée et se produisaient avec une fréquence similaire dans les deux groupes.

« Au nom de l’ensemble de l’équipe d’Adagio, j’aimerais remercier les nombreux chercheurs, équipes cliniques et, surtout, les patients, les familles et les soignants pour leur participation à nos essais cliniques. Nous sommes encouragés par ces données et sommes impatients de soumettre une EUA et de discuter de ces résultats avec la FDA et les autres autorités de réglementation. En outre, nous poursuivons nos efforts de recherche pour améliorer l’activité de l’adintrevimab contre Omicron et identifier les anticorps ciblant de nouveaux domaines, ce qui fournira des produits candidats supplémentaires potentiels à intégrer au développement clinique. Collectivement, ces efforts démontrent la capacité de notre plateforme et de notre expertise à découvrir et concevoir de nouveaux anticorps, et à exécuter des essais cliniques mondiaux, afin de traiter potentiellement les maladies infectieuses », a déclaré Ellie Hershberger, Pharm.D., directrice du développement chez Adagio.

Mises à jour supplémentaires en matière de développement et de recherche
Adagio continue de tirer parti de sa plateforme et de son expertise en déployant de nombreux efforts pour lutter contre la COVID-19, d’autres coronavirus, la grippe et d’autres maladies infectieuses, y compris :

  • Faire progresser un essai de Phase 1 chez des volontaires en bonne santé pour évaluer la pharmacocinétique et l’innocuité de doses supplémentaires plus élevées d’adintrevimab pour compléter les données générées à ce jour, qui ont évalué les doses jusqu’à 600 mg en IM. Les données préliminaires d’innocuité dans les deux semaines suivant le dosage suggèrent un profil d’innocuité favorable à la dose de 1 200 mg administrée par injection IM ou par voie intraveineuse (IV).
  • Les efforts en cours visent à modifier l’adintrevimab pour améliorer la liaison avec les sous-variants Omicron (BA.1 et BA.2) afin d’augmenter le pouvoir de neutralisation tout en conservant la large neutralisation observée in vitro contre d’autres variants préoccupants du SARS-CoV-2. Les variants repensés de l’ADG20 montrent une amélioration de la liaison plus de 100 fois supérieure et une activité neutralisante jusqu’à 40 fois plus forte contre le variant Omicron BA.1 tout en maintenant l’activité par rapport à tous les autres variants préoccupants testés à ce jour.
  • Les efforts de découverte en cours visent à évaluer d’autres anticorps monoclonaux de la bibliothèque exclusive d’anticorps SARS-CoV-2 de la Société, précédemment isolés pour l’étendue et la puissance de neutralisation, et qui pourraient être développés en tant que traitement autonome ou association médicamenteuse. De nouveaux anticorps isolés des donneurs d’infection Omicron ont montré une activité in vitro contre le virus SARS 2003 et tous les variants préoccupants du SARS-CoV-2 testés à ce jour, y compris les variants BA.1 et BA.2.
  • Des efforts de découverte sont en cours pour identifier de nouveaux anticorps largement neutralisants qui ciblent les épitopes à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du domaine de liaison du récepteur du SARS-CoV-2 et des anticorps neutralisants du virus pan betacoronavirus.

Résultats financiers du quatrième trimestre et de l’ensemble de l’exercice 2021

  • Situation de trésorerie et directives financières : la trésorerie, les équivalents de trésorerie et les titres négociables s’élevaient à 591,4 millions de dollars au 31 décembre 2021. Selon les plans d’exploitation actuels, Adagio s’attend à ce que sa trésorerie, ses équivalents de trésorerie et ses titres négociables existants permettent à la Société de financer ses dépenses d’exploitation et ses besoins en dépenses d’investissement jusqu’au second semestre 2024.
  • Dépenses de R&D : les dépenses de Recherche et Développement (R&D), y compris les dépenses de recherche et développement en cours, se sont élevées à 68,4 millions de dollars pour le trimestre clos au 31 décembre 2021, et à 190,4 millions de dollars pour l’exercice clos au 31 décembre 2021.
  • Frais généraux et administratifs : les frais de vente, généraux et administratifs (SG&A) se sont élevés à 14,7 millions de dollars pour le trimestre clos au 31 décembre 2021, et à 36,5 millions de dollars pour l’exercice clos au 31 décembre 2021.
  • Perte nette : la perte nette s’est élevée à 83,0 millions de dollars, soit une perte nette de base et diluée de 0,77 $ par action, pour le trimestre clos au 31 décembre 2021, et à 226,8 millions de dollars, soit une perte nette de base et diluée de 5,32 $ par action, pour l’exercice clos au 31 décembre 2021.

À propos de l’adintrevimab
L’adintrevimab (ADG20), le principal produit candidat d’Adagio, est conçu pour être un anticorps puissant et largement neutralisant à la fois pour la prévention et le traitement de la COVID-19, y compris la maladie causée par la plupart des variants, en tant qu’agent soit unique, soit combiné. L’adintrevimab est en cours d’évaluation dans le cadre de deux essais cliniques de Phase 2/3 distincts : l’essai EVADE pour la prévention de la COVID-19 à la fois dans les environnements post-exposition et pré-exposition, et l’essai STAMP pour le traitement de la COVID-19. Les données préliminaires issues de ces essais ont démontré que dans la population pré-Omicron, l’adintrevimab a atteint les critères d’évaluation primaires pour les trois indications, démontrant une efficacité statistiquement significative et cliniquement pertinente. À travers chacun des essais, l’administration intramusculaire (IM) de l’adintrevimab à la dose de 300 mg avait un profil d’innocuité similaire à celui du placebo. L’adintrevimab est également examiné dans une étude de Phase 1 visant à évaluer l’innocuité et la pharmacocinétique à des doses plus élevées, et à la date limite intermédiaire de collecte des données, aucun(e) événement indésirable lié aux médicaments, événement indésirable grave, réaction du site d’injection ou réaction d’hypersensibilité n’a été signalé(e) à tous les niveaux de dose évalués. L’adintrevimab est un anticorps monoclonal expérimental qui n’est approuvé pour une utilisation dans aucun pays. L’innocuité et l’efficacité de l’adintrevimab n’ont pas été établies.

À propos d’Adagio Therapeutics
Adagio (Nasdaq : ADGI) est une société biopharmaceutique au stade clinique axée sur la découverte, le développement et la commercialisation de produits différenciés pour la prévention et le traitements des maladies infectieuses. La Société développe actuellement son principal produit candidat, l’adintrevimab, pour la prévention et le traitement de la COVID-19, la maladie causée par le virus SARS-CoV-2 et ses variants. Au-delà de la COVID-19, Adagio tire parti de solides capacités de découverte et de développement d’anticorps qui ont permis d’accélérer la progression de l’adintrevimab dans des essais cliniques afin de développer des options thérapeutiques ou préventives pour d’autres maladies infectieuses, telles que d’autres coronavirus et la grippe. L’adintrevimab est un anticorps monoclonal expérimental qui n’est approuvé pour une utilisation dans aucun pays. L’innocuité et l’efficacité de l’adintrevimab n’ont pas été établies. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.adagiotx.com.

Énoncés prospectifs
Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs au sens de la loi Private Securities Litigation Reform (Réforme sur la résolution des litiges portant sur des titres privés) de 1995. Des mots tels que « anticipe », « croit », « pourrait », « s’attend à », « a l’intention de », « potentiel », « prévoit » et « à l’avenir » ou des expressions similaires sont destinés à identifier des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs comprennent des énoncés concernant, entre autres choses, le calendrier, les progrès et les résultats de nos études précliniques et essais cliniques sur l’adintrevimab, l’examen et l’analyse des données issues de nos essais en cours et de leur calendrier, le lancement, la modification et l’achèvement des études ou des essais et les travaux préparatoires connexes, et nos programmes de recherche et de développement ; nos plans relatifs à la collaboration avec les autorités de réglementation, y compris le calendrier des soumissions ou des demandes réglementaires ; notre recherche d’autres stratégies visant à élargir notre portefeuille de mAbs au SARS-CoV-2 afin de répondre aux autres variants préoccupants du SARS-CoV-2, y compris les variants Delta et Omicron ; nos efforts de découverte pour identifier de nouveaux anticorps largement neutralisants qui ciblent des épitopes distincts à l’intérieur et à l’extérieur du domaine de liaison du récepteur du SARS-CoV-2 et d’autres coronavirus bêta ; notre flux de trésorerie attendu ; et d’autres énoncés qui ne sont pas des faits historiques. Nous ne pourrons peut-être pas réaliser les plans, les intentions ou les attentes divulgués dans nos énoncés prospectifs et vous ne devez pas vous fier indûment à nos énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs impliquent des risques et des incertitudes qui pourraient amener nos résultats réels à différer sensiblement des résultats décrits ou sous-entendus par les énoncés prospectifs, y compris, sans limitation, les impacts de la pandémie de COVID-19 sur nos activités et celles de nos collaborateurs, nos essais cliniques et notre situation financière, les données d’innocuité ou d’efficacité inattendues observées lors d’études précliniques ou d’essais cliniques, le caractère prévisible du succès clinique de l’adintrevimab sur la base de l’activité neutralisante dans des essais précliniques, la variabilité des résultats dans les modèles utilisés pour prévoir l’activité contre les variants préoccupants du SARS-CoV-2, les taux d’activation ou de recrutement de sites d’essai clinique qui sont inférieurs aux prévisions, l’évolution de la concurrence attendue ou existante, les changements dans l’environnement réglementaire, et les incertitudes et le calendrier du processus d’approbation réglementaire, y compris les résultats de nos discussions avec les autorités règlementaires concernant nos essais cliniques de Phase 2/3 et le résultat de toute soumission de demande d’utilisation d’urgence. D’autres facteurs pouvant causer une différence matérielle entre nos résultats réels et ceux exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs de ce communiqué de presse sont décrits sous la rubrique « Risk Factors » (Facteurs de risque) du rapport trimestriel d’Adagio sur le formulaire 10-Q pour le trimestre clos le 30 septembre 2021 déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (la « SEC » ou Commission des valeurs mobilières des États-Unis) et dans nos autres documents déposés auprès de la SEC, et dans les futurs rapports qu’Adagio déposera auprès de la SEC. De tels risques peuvent être amplifiés par les impacts de la pandémie de COVID-19.  Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse sont formulés à cette date, et Adagio décline toute obligation de mettre à jour ces informations sauf si la loi en vigueur l’exige.

Contact
Contact auprès des médias :
Dan Budwick, 1AB
dan@1abmedia.com

Contact auprès des investisseurs :
Monique Allaire, THRUST Strategic Communications
monique@thrustsc.com

ADAGIO THERAPEUTICS, INC.
BILANS CONSOLIDÉS
(NON VÉRIFIÉS)
(en milliers, à l’exception des actions et des montants par action)

December 31,
2021 2020
Assets
Current assets:
Cash and cash equivalents $ 542,224 $ 114,988
Marketable securities 49,194
Prepaid expenses and other current assets 25,293 2,394
Total current assets 616,711 117,382
Property and equipment, net 83
Other non-current assets 3,297
Total assets $ 620,091 $ 117,382
Liabilities, Convertible Preferred Stock and Stockholders’ Equity (Deficit)
Current liabilities:
Accounts payable $ 5,783 $ 8,153
Accrued expenses 56,277 4,919
Total current liabilities 62,060 13,072
Early-exercise liability 6 11
Other non-current liabilities 6
Total liabilities 62,072 13,083
Commitments and contingencies
Convertible preferred stock (Series A, B and C), $0.0001 par value; no shares authorized, issued and outstanding at December 31, 2021; 12,647,934 shares authorized, issued and outstanding at December 31, 2020; aggregate liquidation preference of $0 and $169,900 at December 31, 2021 and December 31, 2020, respectively 169,548
Stockholders’ equity (deficit):
Preferred stock (undesignated), $0.0001 par value; 10,000,000 shares authorized and no shares issued and outstanding at December 31 2021; no shares authorized, issued and outstanding at December 31, 2020
Common stock, $0.0001 par value; 1,000,000,000 shares authorized, 111,251,660 shares issued and 110,782,909 shares outstanding at December 31, 2021; 150,000,000 shares authorized, 28,193,240 shares
issued and 5,593,240 shares outstanding as of December 31, 2020
11 1
Treasury stock, at cost; 468,751 shares and 22,600,000 shares at December 31, 2021 and December 31, 2020, respectively (85 )
Additional paid-in capital 850,125 154
Accumulated other comprehensive loss (8 )
Accumulated deficit (292,109 ) (65,319 )
Total stockholders’ equity (deficit) 558,019 (65,249 )
Total liabilities, convertible preferred stock and stockholders’ equity (deficit) $ 620,091 $ 117,382

ADAGIO THERAPEUTICS, INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS DES OPÉRATIONS ET PERTES GLOBALES
(NON VÉRIFIÉS)
(en milliers, à l’exception des actions et des montants par action)

Year Ended
December 31, 2021
Period from
June 3, 2020
(Inception) to
December 31, 2020
Operating expenses:
Research and development(1) $ 182,891 $ 21,992
Acquired in-process research and development(2) 7,500 40,125
Selling, general and administrative 36,517 3,210
Total operating expenses 226,908 65,327
Loss from operations (226,908 ) (65,327 )
Other income (expense):
Other income (expense), net 118 8
Total other income (expense), net 118 8
Net loss (226,790 ) (65,319 )
Other comprehensive income (loss):
Unrealized loss on available-for-sale securities, net of tax (8 )
Comprehensive loss $ (226,798 ) $ (65,319 )
Net loss per share attributable to common stockholders, basic and diluted $ (5.32 ) $ (18.10 )
Weighted-average common shares outstanding, basic and diluted 42,621,265 3,608,491

(1) Comprend des montants de parties liées de 4 150 dollars pour l’exercice clos au 31 décembre 2021 et de 595 dollars pour la période allant du 3 juin 2020 (création) au 31 décembre 2020.
(2) Comprend des montants de parties liées de 7 500 dollars pour l’exercice clos au 31 décembre 2021 et de 39 915 dollars pour la période allant du 3 juin 2020 (création) au 31 décembre 2020.

Adagio Therapeutics anuncia que o ADG20 (adintrevimabe) é o primeiro anticorpo monoclonal a atingir a meta final principal com significância estatística na profilaxia e tratamento pré e pós-exposição à COVID-19, e que pretende solicitar autorização de uso de emergência nos EUA

O risco de COVID-19 sintomático foi reduzido em 71% em comparação com placebo na profilaxia pré-exposição e 75% em comparação com placebo na profilaxia pós-exposição

O risco de hospitalização ou morte dos participantes com COVID-19 leve a moderada foi reduzido em 66% em comparação com o placebo na população de análise de eficácia primária e em 77% em comparação com o placebo nos participantes que receberam tratamento dentro de três dias após o início dos sintomas

Resultados financeiros para o ano e quarto trimestre de 2021: US $ 591 milhões em caixa e investimentos que devem ser suficientes para financiar as operações até o segundo semestre de 2024

WALTHAM, Mass., March 31, 2022 (GLOBE NEWSWIRE) — A Adagio Therapeutics, Inc. (Nasdaq: ADGI), uma empresa biofarmacêutica de estágio clínico focada na descoberta, desenvolvimento e comercialização de soluções com base em anticorpos para doenças infecciosas, divulgou o alcance da meta final principal com significância estatística para todas as três indicações nos ensaios clínicos globais de Fase 2/3 em andamento da empresa do seu medicamento investigacional adintrevimabe (ADG20) como uma profilaxia (EVADE) e tratamento (STAMP) pré e pós-exposição da COVID-19. O EVADE e STAMP foram conduzidos principalmente durante um período em que as variantes pré-Omicron SARS-CoV-2 estavam dominantes. Após o surgimento da variante Omicron, em uma análise exploratória pré-especificada em um subconjunto da coorte de pré-exposição, foi observada uma redução clinicamente significativa nos casos de COVID-19 sintomática com o adintrevimabe em comparação com o placebo. Em ambos os ensaios, uma única aplicação intramuscular (IM) do adintrevimabe de 300 mg teve um perfil de segurança semelhante ao do placebo. Com base nesses dados, a Adagio pretende solicitar da Food and Drug Administration dos EUA (FDA) um pedido de Autorização de Uso de Emergência (Emergency Use Authorization – EUA) no segundo trimestre de 2022 para o adintrevimabe para a prevenção e tratamento da COVID-19.

Além disso, a Adagio forneceu uma atualização sobre seu estudo de Fase 1 em andamento avaliando o adintrevimabe em doses mais altas e sobre as atividades de pesquisa relacionadas à reengenharia do adintrevimabe e a identificação de novos anticorpos para abordar potencialmente a COVID-19 e outros vírus.

“A COVID-19 continua a apresentar desafios significativos em todo o mundo, uma vez que o declínio da imunidade, juntamente com o surgimento de variantes resistentes, levou a ondas contínuas da doença. Acreditamos que um conjunto de opções – abrangendo a profilaxia e o tratamento – seja necessário para abordar efetivamente esse vírus à medida que ele continua a evoluir, e esses dados nos dão confiança no papel potencial que o adintrevimabe pode desempenhar nos arsenais dos médicos”, disse David Hering, MBA, diretor executivo interino e diretor de operações da Adagio. “Com base nos dados do EVADE e STAMP, incluindo os impactos observados nas análises preliminares dos participantes inscritos após o surgimento da variante Omicron, nossa equipe está iniciando discussões com o FDA e preparando um pedido de aprovação para o adintrevimabe nos EUA. Com mais de um milhão de doses de adintrevimabe garantidas para 2022 e uma sólida posição financeira esperada para nos levar até o segundo semestre de 2024, estamos otimistas sobre o caminho a seguir e o impacto que o adintrevimabe poderia ter para as muitas pessoas em todo o mundo, particularmente aquelas em alto risco com comorbidades, que continuam a precisar de mais alternativas.”

Michael Ison, M.D., M.S., professor de Medicina na Divisão de Doenças Infecciosas e de Cirurgia na Divisão de Transplante de Órgãos da Northwestern University Feinberg School of Medicine, acrescentou: “os dados convincentes gerados sobre o adintrevimabe em ambos os ensaios clínicos da Adagio representam um passo importante para abordar ainda mais a continuação da pandemia da COVID-19. Estou particularmente encorajado pelo efeito consistente do tratamento observado em todos os três contextos clínicos e subpopulações de pacientes, e pelo perfil de segurança favorável, com apenas uma dose e aplicação IM conveniente para todos os pacientes. A redução do risco no cenário de profilaxia pós-exposição, independentemente do sorostatus, se traduz em uso no mundo real quando os médicos possam não ter conhecimento do status de vacinação ou infecção anterior dos seus pacientes. No estudo STAMP, o adintrevimabe mostrou prevenção de hospitalização e morte diante da variante de ‘maior risco‘ (Delta) até o momento.”

EVADE – Dados Preliminares
EVADE é um ensaio clínico global, multicêntrico, duplo-cego, controlado por placebo de Fase 2/3 que avalia o adintrevimabe na dose de 300 mg IM em duas coortes independentes para a prevenção da COVID-19. O estudo inclui uma coorte de profilaxia pré-exposição (PrEP) e uma coorte de profilaxia pós-exposição (PEP). A população do estudo é composta por adultos e adolescentes em risco de infecção por SARS-CoV-2 devido à exposição recente relatada ou cujas circunstâncias os colocaram em risco aumentado de adquirir infecção por SARS-CoV-2 e desenvolver COVID-19 sintomático.

Na análise de eficácia primária da coorte PrEP, o adintrevimabe foi associado a uma incidência menor de COVID-19 sintomática em comparação com o placebo até o terceiro mês ou o surgimento do Omicron, o que ocorrer primeiro (12/730, 1,6% vs. 40/703, 5,7%, respectivamente). A diferença de risco padronizada foi de -4,0% (IC95% -6,0; -2,1; p <0,0001), demonstrando uma redução de 71% no risco relativo a favor do adintrevimabe ao longo de três meses. Houve cinco (0,7%) hospitalizações relacionadas à COVID-19 no grupo de placebo em comparação com zero no grupo de adintrevimabe. Em uma análise exploratória pré-especificada da coorte PrEP, com 402 participantes (196 e 206 nos grupos de adintrevimabe e placebo, respectivamente) após o surgimento do Omicron (BA.1), uma redução clinicamente significativa nos casos de COVID-19 sintomática foi observada com o adintrevimabe, em comparação com o placebo. O adintrevimabe foi associado a uma redução do risco relativo de 59% e 47% com uma duração mediana de acompanhamento de 56 e 77 dias, respetivamente (p nominal <0,05).

Na análise de eficácia primária na coorte de PEP, o adintrevimabe atingiu significância estatística e foi associado a uma menor incidência de COVID-19 sintomático até o dia 28 em comparação com o placebo (3/173, 1,7% vs. 12/175, 6,9%, respectivamente). A diferença de risco padronizada foi de -4,9% (IC 95%: -8,8, -1,0; p=0,0135), demonstrando uma redução de risco relativo de 75% a favor do adintrevimabe durante 28 dias. Houve duas (1,1%) hospitalizações relacionadas à COVID-19 no grupo do placebo em comparação com zero no grupo do adintrevimabe.

Nas coortes de EVASÃO em 1.239 participantes tratados com adintrevimabe com um intervalo médio de acompanhamento de 140 dias para a coorte PrEP e 126 dias para a coorte PEP a partir de 2 de março de 2022, corte de dados, o perfil de segurança foi semelhante ao do placebo. A incidência de eventos adversos (AEs), incluindo eventos adversos graves (SAEs), foi semelhante entre os grupos do adintrevimabe e do placebo. Nenhum SAE relacionado ao medicamento do estudo, incluindo mortes, foi relatado. Os AEs relatados com mais frequência foram reações no local da injeção, a maioria de gravidade leve ou moderada que ocorreram com frequência semelhante em ambos os grupos.

STAMP – Dados Preliminares
STAMP é um ensaio clínico global, multicêntrico, duplo-cego, controlado por placebo de Fase 2/3 que avalia o adintrevimabe na dose de 300 mg IM em pacientes com COVID-19 leve a moderado com alto risco de progressão da doença. O adintrevimabe foi associado a uma incidência estatisticamente significativa menor de hospitalização relacionada à COVID-19 ou morte por todas as causas até o dia 29 em comparação com o placebo (8/169, 4,7% vs. 23/167, 13,8%), com uma diferença de risco padronizada de -8,6% (IC 95%: -14,65, -2,57; p=0,0052), demonstrando uma redução de risco relativo de 66% em favor do adintrevimabe. Houve uma morte (0,6%) no grupo do adintrevimabe, em comparação com seis mortes (3,6%) no grupo do placebo até o dia 29. Em pacientes tratados dentro de três dias do início dos sintomas (adintrevimabe n=91, placebo n=85), o adintrevimabe reduziu o risco de hospitalização pela COVID-19 ou morte por qualquer causa em 77% em comparação com o placebo. O STAMP inscreveu 63 participantes (29 no grupo do adintrevimabe e 34 no grupo do placebo) com infecção pela COVID-19 com a variante Omicron SARS-CoV-2. Houve dois eventos de hospitalização relacionada à COVID-19 e zero morte até o dia 29 entre os pacientes com a variante Omicron, e ambos os eventos de hospitalização ocorreram no grupo do placebo.

No STAMP, em 192 participantes tratados com o adintrevimabe com um acompanhamento médio de 73 dias no grupo do adintrevimabe a partir de 2 de fevereiro de 2022, o corte de dados, a incidência de EAs, incluindo SAEs, foi menor no grupo do adintrevimabe. Nenhum SAE relacionado ao medicamento do estudo, incluindo mortes, foi relatado. Os EAs relatados com mais frequência foram reações no local da injeção, todas de gravidade leve ou moderada que ocorreram com frequência semelhante em ambos os grupos.

“Em nome de toda a equipe da Adagio, gostaria de agradecer aos inúmeros investigadores, equipes clínicas e, mais importante, aos pacientes, familiares e cuidadores pela sua participação nos nossos ensaios clínicos. Estamos encorajados pelos dados e estamos ansiosos para solicitar a aprovação nos EUA e discutir esses resultados com a FDA e outras autoridades reguladoras. Além disso, estamos dando continuidade aos nossos esforços de pesquisa para aprimorar a atividade do adintrevimabe contra o Omicron e identificar anticorpos direcionados a novos domínios, o que fornecerá potenciais candidatos a produtos adicionais para desenvolvimento clínico. Em conjunto, esses esforços mostram a capacidade e a experiência da nossa plataforma para descobrir, elaborar e projetar novos anticorpos, e executar ensaios clínicos globais, para abordar potencialmente doenças infecciosas”, disse Ellie Hershberger, Pharm.D., diretora de desenvolvimento da Adagio.

Atualizações Adicionais de Desenvolvimento e Pesquisa
A Adagio continua a alavancar sua plataforma e experiência, realizando vários esforços para lidar com a COVID-19, outros coronavírus, gripe e outras doenças infecciosas, incluindo:

  • Avanço de um estudo de Fase 1 em voluntários saudáveis para avaliar a farmacocinética e a segurança de doses adicionais mais altas de adintrevimabe para complementar os dados gerados até o momento, que avaliou doses de até 600 mg IM. Dados preliminares de segurança até duas semanas após a dosagem sugerem um perfil de segurança favorável na dose de 1200 mg administrada com injeção IM ou intravenosa (IV).
  • Esforços contínuos para modificar o adintrevimabe para aprimorar a ligação às subvariantes Omicron (BA.1 e BA.2) a fim de aumentar a potência de neutralização, mantendo a ampla neutralização observada in vitro contra outras variantes preocupantes do SARS-CoV-2. As variantes reprojetadas de ADG20 mostram mais de 100 vezes de melhoria na ligação e até 40 vezes de atividade neutralizante aprimorada contra a variante Omicron BA.1, mantendo a atividade contra todas as outras variantes preocupantes testadas até o momento.
  • Esforços contínuos de descoberta para avaliar anticorpos monoclonais adicionais da biblioteca proprietária da empresa de anticorpos SARS-CoV-2 anteriormente isolados para amplitude e potência de neutralização, que podem ser desenvolvidos como um tratamento autônomo ou terapia combinada. Novos anticorpos isolados de doadores de infecção por avanço do Omicron exibiram atividade in vitro contra o vírus SARS 2003 e todas as variantes preocupantes do SARS-CoV-2 testadas até o momento, incluindo as variantes BA.1 e BA.2.
  • Esforços contínuos de descoberta para identificar novos anticorpos amplamente neutralizantes que visam epítopos dentro e fora do domínio de ligação ao receptor de SARS-CoV-2 e anticorpos neutralizantes de pan betacoronavírus.

Demonstração Financeira do Ano e do Quarto Trimestre de 2021

  • Posição de Caixa e Orientação Financeira: Caixa, equivalentes de caixa e títulos negociáveis de US$591,4 milhões em 31 de dezembro de 2021. Com base nos planos operacionais atuais, a Adagio espera que seu caixa existente, equivalentes de caixa e títulos negociáveis permitam que a empresa financie suas despesas operacionais e requisitos de despesas de capital até o segundo semestre de 2024.
  • Despesas de P&D: Despesas de pesquisa e desenvolvimento (P&D), incluindo despesas de pesquisa e desenvolvimento em andamento, de US$68,4 milhões no trimestre findo em 31 de dezembro de 2021 e US$190,4 milhões no ano findo em 31 de dezembro de 2021.
  • Despesas de SG&A: Despesas de vendas, gerais e administrativas (SG&A) de US$14,7 milhões para o trimestre findo em 31 de dezembro de 2021 e US$36,5 milhões para o ano findo em 31 de dezembro de 2021.
  • Prejuízo Líquido: Prejuízo líquido de US$83,0 milhões, ou básico e diluído de US$0,77 por ação, para o trimestre findo em 31 de dezembro de 2021, e US$226,8 milhões, ou básico e diluído de US$5,32 por ação, para o ano findo em 31 de dezembro de 2021.

Sobre o Adintrevimabe
O Adintrevimabe (ADG20), o principal candidato a produto da Adagio, foi projetado para ser um anticorpo potente e amplamente neutralizante para a prevenção e tratamento da COVID-19, e doenças causadas pela maioria das variantes, como um agente único ou combinado. O adintrevimabe está sendo avaliado em dois ensaios clínicos de Fase 2/3 separados: o ensaio EVADE para a prevenção da COVID-19 em ambientes pós-exposição e pré-exposição e o ensaio STAMP para o tratamento da COVID-19. Os dados preliminares destes ensaios demonstraram que, na população pré-Omicron, o adintrevimabe atingiu os objetivos primários em todas as três indicações, demonstrando uma eficácia estatisticamente e clinicamente significativa. Em cada um dos ensaios, a aplicação intramuscular (IM) do adintrevimabe de 300 mg apresentou um perfil de segurança semelhante ao do placebo. O adintrevimabe também está sendo avaliado em um estudo de Fase 1 para avaliar a segurança e a farmacocinética em doses mais altas, e a partir de um corte de dados provisórios, nenhum evento adverso relacionado ao medicamento do estudo, eventos adversos graves, reações no local da injeção ou reações de hipersensibilidade foram relatados em todos os níveis de doses avaliados. O adintrevimabe é um anticorpo monoclonal investigacional que não está aprovado para uso em nenhum país. A segurança e eficácia do adintrevimabe não foram estabelecidas.

Sobre a Adagio Therapeutics
A Adagio (Nasdaq: (ADGI) é uma empresa biofarmacêutica de estágio clínico focada na descoberta, desenvolvimento e comercialização de soluções com base em anticorpos para doenças infecciosas com potencial pandêmico. A empresa está desenvolvendo seu principal candidato a produto, o adintrevimabe, para a prevenção e tratamento da COVID-19, a doença causada pelo vírus SARS-CoV-2 e suas variantes. Além da COVID-19, a Adagio está utilizando recursos robustos de descoberta e desenvolvimento de anticorpos que permitiram o avanço acelerado do adintrevimabe em ensaios clínicos para desenvolver opções terapêuticas ou preventivas para outras doenças infecciosas, como outros tipos de coronavírus e gripe. O adintrevimabe é um anticorpo monoclonal investigacional que não está aprovado para uso em nenhum país. A segurança e eficácia do adintrevimabe não foram estabelecidas. Para mais informação, visite www.adagiotx.com.

Declarações de Previsão
Este comunicado para a imprensa contém declarações consideradas declarações de previsão de acordo com o Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Palavras como “antecipa”, “acredita”, “poderia”, “espera”, “pretende”, “potencial”, “projeta”, e “futura”, e expressões similares são usadas para identificar declarações de previsão. As declarações de previsão incluem declarações sobre, entre outras coisas, a ocasião, progresso e resultados dos nossos estudos pré-clínicos e ensaios clínicos do adintrevimabe, a revisão e análise dos dados de nossos ensaios em andamento e a ocasião dos mesmos, a iniciação, modificação e conclusão dos estudos ou ensaios e trabalhos preparatórios afins, e nossos programas de pesquisa e desenvolvimento; nossos planos relacionados ao envolvimento com autoridades regulatórias, incluindo a ocasião de quaisquer submissões ou pedidos regulatórios; nossa busca de outras estratégias para ampliar nosso portfólio de mAbs de SARS-CoV-2 para abordar outras variantes de SARS-CoV-2 de preocupação, incluindo as variantes Delta e Omicron; nossos esforços de descoberta para identificar novos anticorpos amplamente neutralizantes que visem epítopos distintos, dentro e fora do domínio de ligação ao receptor de SARS-CoV-2 e outros beta coronavírus; nossa cash runaway previsto; e outras declarações que não sejam fatos históricos. Podemos não atingir os planos, intenções ou expectativas mencionadas nas nossas declarações de previsão, e você não deve depositar confiança indevida nas nossas declarações de previsão. Essas declarações de previsão envolvem riscos e incertezas que podem fazer com que nossos resultados reais sejam substancialmente diferentes dos resultados descritos ou implícitos nas declarações de previsão, incluindo, sem limitação, os impactos da pandemia de COVID-19 nos nossos negócios dos nossos colaboradores, nossos ensaios clínicos e nossa posição financeira, dados inesperados de segurança ou eficácia observados durante estudos pré-clínicos ou ensaios clínicos, a previsibilidade do sucesso clínico do adintrevimabe, com base na atividade de neutralização nos estudos pré-clínicos, variação dos resultados nos modelos usados na previsão de atividade contra as variantes preocupantes doSARS-CoV-2, taxas de ativação ou inscrição no local de ensaios clínicos inferiores ao esperado, mudanças na concorrência esperada ou existente, mudanças no ambiente regulatório e as incertezas e o momento do processo de aprovação regulatória, incluindo os resultados das discussões sobre os ensaios clínicos Fase 2/3 com as autoridades regulatórias, e o resultado de qualquer solicitação de aprovação de uso de emergência. Outros fatores que podem fazer com que nossos resultados reais sejam substancialmente diferentes dos resultados descritos ou implícitos nas declarações de previsão neste comunicado para a imprensa, descritos no título no Formulário 10-Q dos “Fatores de Risco” do trimestre encerrado em 30 de setembro de 2021, arquivado na Comissão de Valores Mobiliários (“SEC”) e outros documentos arquivados no SEC e nos relatórios futuros da Adagio a serem arquivados no SEC. Tais riscos podem ser amplificados pelos impactos da pandemia de COVID-19.  As declarações de previsão contidas neste comunicado para a imprensa são válidas a partir desta data, e a Adagio não se compromete a atualizar essas informações, exceto se exigido por lei.

Contatos
Contato com a Mídia:
Dan Budwick, 1AB
dan@1abmedia.com

Contato com o Investidor:
Monique Allaire, THRUST Strategic Communications
monique@thrustsc.com

ADAGIO THERAPEUTICS, INC.
CONSOLIDATED BALANCE SHEETS
(UNAUDITED)
(In thousands, except share and per share amounts)

December 31,
2021 2020
Assets
Current assets:
Cash and cash equivalents $ 542,224 $ 114,988
Marketable securities 49,194
Prepaid expenses and other current assets 25,293 2,394
Total current assets 616,711 117,382
Property and equipment, net 83
Other non-current assets 3,297
Total assets $ 620,091 $ 117,382
Liabilities, Convertible Preferred Stock and Stockholders’ Equity (Deficit)
Current liabilities:
Accounts payable $ 5,783 $ 8,153
Accrued expenses 56,277 4,919
Total current liabilities 62,060 13,072
Early-exercise liability 6 11
Other non-current liabilities 6
Total liabilities 62,072 13,083
Commitments and contingencies
Convertible preferred stock (Series A, B and C), $0.0001 par value; no shares authorized, issued and outstanding at December 31, 2021; 12,647,934 shares authorized, issued and outstanding at December 31, 2020; aggregate liquidation preference of $0 and $169,900 at December 31, 2021 and December 31, 2020, respectively 169,548
Stockholders’ equity (deficit):
Preferred stock (undesignated), $0.0001 par value; 10,000,000 shares authorized and no shares issued and outstanding at December 31 2021; no shares authorized, issued and outstanding at December 31, 2020
Common stock, $0.0001 par value; 1,000,000,000 shares authorized, 111,251,660 shares issued and 110,782,909 shares outstanding at December 31, 2021; 150,000,000 shares authorized, 28,193,240 shares
issued and 5,593,240 shares outstanding as of December 31, 2020
11 1
Treasury stock, at cost; 468,751 shares and 22,600,000 shares at December 31, 2021 and December 31, 2020, respectively (85 )
Additional paid-in capital 850,125 154
Accumulated other comprehensive loss (8 )
Accumulated deficit (292,109 ) (65,319 )
Total stockholders’ equity (deficit) 558,019 (65,249 )
Total liabilities, convertible preferred stock and stockholders’ equity (deficit) $ 620,091 $ 117,382

ADAGIO THERAPEUTICS, INC.
CONSOLIDATED STATEMENTS OF OPERATIONS AND COMPREHENSIVE LOSS
(UNAUDITED)
(In thousands, except share and per share amounts)

Year Ended
December 31, 2021
Period from
June 3, 2020
(Inception) to
December 31, 2020
Operating expenses:
Research and development(1) $ 182,891 $ 21,992
Acquired in-process research and development(2) 7,500 40,125
Selling, general and administrative 36,517 3,210
Total operating expenses 226,908 65,327
Loss from operations (226,908 ) (65,327 )
Other income (expense):
Other income (expense), net 118 8
Total other income (expense), net 118 8
Net loss (226,790 ) (65,319 )
Other comprehensive income (loss):
Unrealized loss on available-for-sale securities, net of tax (8 )
Comprehensive loss $ (226,798 ) $ (65,319 )
Net loss per share attributable to common stockholders, basic and diluted $ (5.32 ) $ (18.10 )
Weighted-average common shares outstanding, basic and diluted 42,621,265 3,608,491

(1) Inclui valores de partes relacionadas de US$4.150 para o ano findo em 31 de dezembro de 2021 e US$595 para o período de 3 de junho de 2020 (início) a 31 de dezembro de 2020.
(2) Inclui valores de partes relacionadas de US$7.500 o ano findo em 31 de dezembro de 2021 e US$39.915 para o período de 3 de junho de 2020 (início) a 31 de dezembro de 2020.

Uganda and Africa still need to exploit oil resources – Minister Okaasai

The need for energy transition must be contextualized to reflect with the actual reality and the needs of the African continent with a view to providing and enabling the sustainable exploitation of the oil and gas resources.

The energy transition refers to the global energy sector's shift from fossil-based systems of energy production and consumption including oil, natural gas and coal to renewable energy sources like wind and solar, biogas, as well as lithium-ion batteries.

Opolot Sidronius Okaasai the minister of state for energy said during a panel discussion at the CERAWEEK (Cambridge Energy Research Associates Week) 2022 held in Houston, Texas, USA.

“We think that Africa needs special treatment through the provision of financing, technology and capacity building aimed at sustainable exploitation of its energy resources including fossil fuels, while striving to minimize emissions” Okaasai remarked.

A statement from the Petroleum Authority of Uganda quoted Okaasai explaining that Uganda was a clean energy country. He noted that Uganda was making efforts to deliver electricity, which is one of the clean energy sources to rural areas.

The minister appealed to investors to bring in technology that can be used to effectively develop the abundant renewable energies in the country

These include; oil and gas, solar energy, hydroelectric power, geothermal energy, and hydrogen, among others

“Uganda was a clean energy country, and was making effort to deliver electricity, which is one of the clean energy sources to rural areas”, Okaasai said.

“The region is well endowed with enormous natural resources such as hydro, geothermal, petroleum resources, wind, and solar energy, among others, yet only a small fraction of this potential has been developed,” he added.

Patrick Pouyanne the Chairman of TotalEnergies, confirmed availability of funding for its oil and gas projects in Uganda during the event

Pouyanne said the funding was available especially after the announcement of the final investment decision for the Uganda’s oil and gas projects on 1 February 2022.

Demetrios Papathanasiou, the Global director for the World Bank’s Energy and Extractives Global Practice, a panelist, indicated readiness of the World Bank to offer funding for energy projects in Uganda.

CERAWEEK is an annual meeting of the world energy industry leaders which plays a very important role in shaping the global energy agenda.

Uganda’s delegation to CERAWEEK 2022 which was led by Okaasai included officials from the Petroleum Authority of Uganda and the Uganda National Oil Company.

The key outcomes of this conference included the need for continued and accelerated exploration and production of oil and gas resources to guarantee energy security especially since the world is currently experiencing shortage of energy. Another outcome was the need to develop technologies to capture and store carbon arising from some energy sources, especially fossil fuels and the need to gradually transition into renewable energy such as hydrogen, solar and nuclear energy, among others.

The CERAWEEK 2022 was attended by over 6000 delegates, including top government officials and industry players worldwide.

Source: New Vision